Le massage traditionnel aide à la relaxation et l’équilibre.
Il favorise les circulations sanguines et lymphatiques.
Il contribue à réduire les tensions musculaires et articulaires ;
Il apporte détente et relaxation ainsi qu’apaisement dans une période de stress
Il est adapté pour la récupération après un effort physique

Vous êtes allongé sur le sol, sur une natte confortable, et vêtu de vêtements amples (mis à disposition). Vous serez allongé sur le dos, puis de coté et assis. En fonction de vos problèmes vous pourrez aussi être allongé sur le ventre. Des coussins permettent, si besoin, de soutenir certaines parties de votre corps pour améliorer votre confort et aider à la relaxation

C’est une succession de pressions adaptées le long de « lignes énergétiques » et sur des points précis sur les pieds, les jambes, le bassin, le dos, les épaules, les bras, les mains, la nuque et la tête. L’abdomen peut être également concerné selon les principes du « Chi Nei Tsang » chinois. Ces pressions sont faites avec les paumes de mains, les doigts (surtout les pouces) ou le pied. L’intensité des pressions est adaptée à chaque personne.

Le massage comporte également, des étirements progressifs et adaptés, réalisés par le praticien selon les principes des enseignements thaïlandais. De nombreux étirements sont communs avec ceux du « yoga » thaïlandais, mais vous êtes passif.

La séance dure une heure et demi. Cette durée est optimale, voire minimale, pour un massage de qualité. Mais le massage peut aussi se prolonger en fonction de vos besoins.

Voir également l’onglet : « Bienfaits et restrictions »

·A la demande, le massage peut être complété ou pratiqué selon une technique du nord de la Thaïlande: le TOK SEN. Dans ce massage, les pressions sont remplacées par des percussions à l’aide d’un bâtonnet frappé rythmiquement avec un maillet de bois.

Massage sen kalateree (massage du mollet) Etirement des ischiaux

Il se pratique habillé, assis sur une chaise spéciale qui permet l’appui de vos jambes, de votre torse et de vos bras
Il se concentre sur les épaules, la nuque, le dos, des lombaires aux cervicales, les bras et les mains. Un massage du crane termine ce massage.

C’EST UNE EXCELLENTE TECHNIQUE POUR LUTTER CONTRE LE MAL DE DOS

C’est un massage court. Il peut se concentrer sur un quart d’heure. Mais il peut aussi durer jusqu’à une heure
C’est une pratique courante en Asie (et ailleurs) dans des espaces divers (grand magasin, aéroports,….)

En Asie, mais aussi aux USA, c’est une prestation qui est souvent mise à disposition des employés sur le site même des entreprises. Durant une pose, les personnels viennent se faire masser. Cela contribue à un instant de «lâcher prise », mais aussi à faire disparaitre des tensions des épaules et de la nuque, particulièrement fréquentes chez celles et ceux qui travaillent sur un écran ou ont besoin de beaucoup de concentration.

Je complète le massage en donnant quelques conseils simples permettant de détendre son dos, sa nuque et ses épaules, en quelques minutes, y compris sans quitter son poste de travail.

Selon l’enseignement des médecines traditionnelles thaïlandaises et chinoises, les pieds et les mains sont en relation directe avec les différents organes et parties du corps.

Le massage s’effectue sur tout le pied et la jambe jusqu’au genou, ou sur toute la main et l’avant bras jusqu’au coude.

Le praticien utilise ses mains et, le cas échéant, un petit stylet arrondi de bois. Une crème permet des gestes plus doux.

La stimulation ciblée des pieds ou des mains permet : de faciliter les circulations sanguines et lymphatiques. Elle permet également de stimuler l’ensemble des organes et procure détente et relaxation.

La séance dure une heure.

affiche_pieds chaing mai marché affiche mains

DSCF4134   Copie   Copie

Dérivé du massage traditionnel et développé surtout avec le tourisme occidental en Thaïlande, le massage aux huiles est un massage doux. Il garde la logique énergétique des « lignes » et comporte quelques étirements doux. Le dos, les épaules, les jambes, le ventre, la nuque font l’objet successivement de l’attention du praticien. La séance se termine par un massage de la tête et du visage.

Il remplace les pressions du massage traditionnel par des glissements (essentiellement des pouces) sur les différentes parties du corps.

Vous êtes allongé sur le sol, sur une natte. Des serviettes et des draps (fournis) permettent de découvrir tour à tour la partie du corps concernée par le massage.

Le massage se fait à l’aide d’huile naturelle végétale, additionnée de différentes huiles essentielles aromatiques dont les vertus sont en accord avec l’effet recherché (relaxant, stimulant, douleurs musculaires, insomnie, stress, …)

wat_po_fresque pliage elephant   pliage cygne salon

Les massages pour les bébés (à partir de 6 mois) et pour les enfants font partie des traditions thaïlandaises dans les familles.

Même si les gestes sont plus doux et adaptés, les principes des lignes d’énergie sont conservés.

Même si je peux faire les massages de vos enfants et de vos bébés en votre présence, mon objectif est de transmettre aux parents (ou aux grands parents) quelques principes simples permettant rapidement de masser vous-même vos enfants.

Je propose ainsi un ensemble de 3 ou 4 séances avec vous, pour vous permettre de réaliser les gestes de base et d’avoir dans l’esprit les « clés » de ces massages.

Ils procurent à l’enfant apaisement et calme et contribuent également à une meilleure digestion et une meilleure respiration.

Le terme « yoga » n’est pas utilisé par les thaïs. Ils nomment cette pratique : ฤๅษีดัดตน (phonétiquement : RuessiDadtThon) On peut traduire par "manière de se mieux porter pour les sages". Toutefois cette pratique d’exercices corporels peut s’apparenter à cette appellation générique de "yoga", dans la mesure où elle implique par une succession d’étirements conscients et maitrisés, la pleine conscience de son équilibre, de sa posture et de sa respiration. On peut égalemetn trouver des liens avec la pratique du QI Gong chinois.

Enfin, la pratique fait également appel à la conscience de sa respiration grâce à techniques isuues de celles de la méditation.

Il s’agit donc d’un enchainement de positions dans lesquelles le pratiquant est à l’écoute de son corps, de son équilibre et de sa respiration et en pleine conscience de celles-ci.

Tout au long de chaque exercice, cette écoute lui permet de ne pas dépasser le « seuil de douleur » dans l’étirement, de prendre conscience de ce seuil et de rester quelques instants en deçà.

L’équilibre se réalise sur les deux pieds, sur un seul, ou bien encore assis. A chaque équilibre, il convient de percevoir le contact avec le sol.

Les principes de la réalisation :

  • Une pratique « personnelle ». Même dans le cas de séance collective, l’important n’est pas ce que font les autres ou le professeur. Il ne s’agit pas de copier, mais d’intérioriser le mouvement selon les conseils et de découvrir soi même le chemin et sa progression.
  • Une pratique « modeste ». L’objectif n’est pas de faire « mieux » que les autres ou que soi même dans la séance précédente, mais de faire « bien ».
  • Une pratique « agréable et sereine ». Il ne s’agit pas de « punir son corps » et de souffrir. Les étirements et leur amplitude sont faits de manière « passive » et lente et non par le biais de mouvements « lancés » ou saccadés.

La séance à une durée variable. De 20 minutes à plus d’une heure.

Il est ajouté ou adapté des exercices adaptés à chaque niveau

La séance est, selon le choix de chacun, achevée par un temps de relaxation.

Il n’y a, à priori, pas de contre indication. Seules les pratiques avancées associant des points de pression peuvent être contre indiquée pour certaines pathologies graves ou des traitements lourds (Chimiothérapie,..) ;

Toutefois, comme pour toute activité, les personnes souffrant d’hypertension grave, de diabète sévère, …. Doivent par précaution demander un avis à leur médecin traitant. Il en est de même pour des personnes ayant des prothèses articulaires qui doivent éviter ou limiter certains mouvements.

L’âge n’est pas un obstacle. D’ailleurs certaines postures peuvent être adaptées pour des personnes ayant des troubles de mobilité ou d’équilibre liés à l’âge. Elles sont remplacées par d’autres exercices.

La grossesse n’est pas en soi une contre indication. Cependant le choix des postures est important pour ne pas induire de problèmes (pas de postures mobilisant les muscles du bassin, sauf si l’intervenant a suivi une formation spécifique pour les massages et les étirements thaïs de la femme enceinte.

 wat po 1  chiang mai 1  chiang mai 2 wat po 2

*****************************************************************************************************************************************

Prochain stage de yoga thaïlandais

Dimanche 19 mai 2019 de 9 heures à 12 heures à PONTCHARRA

au centre "Gentiane", 340 rue du Maniglier.

 Contacter nous pour plus d'informations.